Un autre voyage,

07 avril 2014

Après tous ces mois à lutter contre les banques, les assurances, le RSI, en même temps que le cancer profitait de mes faiblesses, je vais pouvoir prendre le temps de vivre. Dans moins de 4 semaines départ vers la Corse du sud pour un séjour bien mérité à deux avec ma moitié. Bien entendu notre passager clandestin qui m’accompagne depuis deux ans sera là, mais la sérénité des vacances et le recul dû au dépaysement va surement me permettre de le dominer de nouveau.

Départ le 2 mai au soir de Marseille pour Propriano avec une traversé de 12 heures en cabine privé ensuite en route vers Pianottoli Caldarello dans un Gîte de charme à 20 km à l’ouest de Bonifacio. Bref les portes du paradis. Pour la suite je vous donnerai le lien sur le résumé de ce périple qui va durer une grosse semaine sous forme de catalogue photo numérique.

J’ai passé trop de temps avec ces foutus banquiers au détriment du dialogue de fou avec mon cancer. Il est indéniable que d’ignorer ou de mépriser sa maladie amène à une domination de la maladie sur l’être.
Je viens de lire un petit récit sur le cancer qui traite un peu de ce sujet, rédigé avec une pointe d’humour comme j’ai toujours essayé de communiqué dans ce blog et avec une narration simple et émouvante. Un livre, parlant du cancer, qui est une ode à la vie. 

Maintenant je suis à temps complet pour lui tenir tête et profiter de mes proches.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire