Je ne parierai pas sur vous à 5 ans

15 octobre 2015

Il est bientôt 19 :00 et je viens à peine de rentrer de ma journée d’examens à l’institut du cancer de Montpellier. Scintigraphie osseuse, scanner TAP, et entretien avec l’oncologue.

Je n’avais pas besoin de ces analyses pour savoir que ça allait mieux depuis un moment. En trois ans de traitements avec 2 chimios et 2 médications par voie orale, si je ne suis pas à l’article de la mort, c’est que j’en ai quand même tiré un minimum de bienfaits.

Par contre la diminution de l’agressivité de ce putain de cancer n’est pas totalement en adéquation avec ce qu’espérait l’onco. Ses paroles optimistes quant au fait de ne plus prendre de traitement et de se voir 1 fois par trimestre pour contrôle ne sont plus d’actualité. Suite au dernier entretien que j’avais eu avec lui il y a trois mois, le PSA a stagné au lieu de continuer de diminuer.

Pour le moment, après les 10 cures de chimio, je suis en repos thérapeutique pendant trois mois, mais passé ce délai, selon ce qu’il y aura dans la pharmacie à ce moment, il faudra surement repartir avec un traitement et peut être avec un ancien traitement du genre Xtandi..

Avec ma moitié, je partageai déjà dans la tête nos projets et un poil enthousiaste, je n’ai pas hésité à en parler avec lui. Ces projets que j’exposerai surement une autre fois devraient amener un changement de vie au quotidien et demandent un minimum de pérennité. Pour le changement de vie, tant que je suis à proximité d’un hôpital, ça ne lui pose pas de problème. Pour la pérennité, sa réponse a été particulièrement directe « Je ne parierai pas sur vous à 5 ans »

Dit comme ça, c’est un peu brutal, mais ça a le mérite d’être clair et pour une fois qu’un toubib répond à mes questions, je ne vais pas me plaindre. En même temps ça n’est pas complètement fermé, si les parieurs gagnaient à chaque fois, le monde entier jouerait au tiercé. Personne n’entamera mon optimisme et même si je me dois de réduire la voilure de nos projets, j’ai bien l’intention de lui en reparler dans 10 ans.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire