J’ai raté mes examens

9 mars 2017

Une fois n’est pas coutume, j’ai encore raté mes examens. J’ai pourtant tout fait comme on m’a dit, j’ai pris tous les cachets et les ampoules, j’ai appliqué à la lettre toutes les consignes de ceux qui savent, mais rien n’y fait. PSA + 30% en 1 mois malgré les injections de chimio et les semaines de torture pour s’en remettre.

Ce matin je suis censé faire le beau qui résiste devant la toubib avant mon injection de chimio. Je crois que ça ne va pas se passer de cette façon.

Fini la chimio, je n’en veux plus. Faire ce parcours plus longtemps avec plus de souffrance ou moins longtemps avec plus de sérénité, mon choix est fait.

10 :00, nous prenons la voiture pour nous diriger vers l’ICM de Montpellier. Il fait beau. Avec un peu de chance au lieu de m’allonger pour cette perfusion je vais peut-être pouvoir profiter de la nature.
Nous rentrons dans le cabinet de la toubib qui me voyant un peu gris me demande des explications. Je lui détaille mes ressentis de la pointe des orteils jusqu’au sommet du crâne et là, je vois que son teint ressemble du coup un peu au mien.

Je ne vais pas avoir besoin de refuser la chimio, c’est elle qui annule. Elle saute sur son téléphone et ni une ni deux, me prend un rendez-vous antidouleur dans les minutes qui suivent le bureau voisin. Elle annule le bilan d’avril et cale tout y compris le rdv avec l’onco en début de semaine prochaine.

Je ne sais pas ce qui me pousse à vous dire ça, mais j’ai comme l’impression que d’un coup, il y a urgence.

Nous enchainons donc directement dans le bureau d’à côté avec une allergologue qui gère les douleurs des patients. Le contact est très sympathique et les échanges spontanés. Nous analysons ensemble mes douleurs et les localisons le plus précisément possible. Avec l’aide d’une infirmière, pour la première fois je reçois un cours de gestion de mes antalgiques pour optimiser mon confort.

Suite aux examens d’imagerie, scanner et scintigraphie de début de semaine prochaine elle organise un rendez-vous multidisciplinaire pour éventuellement envisager de la radiothérapie sur les points osseux les plus sensibles. Le résultat de leur réunion me sera exposé le lendemain lors de mon rendez-vous avec l’oncologue.

Si c’est pas de l’efficacité ça, je veux bien que l’on m’explique ce qu’il faudrait faire pour mettre plus de confiance entre le corps médical et le patient. C’est fou ce que l’efficacité de certains fait changer l’avis d’autres.

Je ne suis surement pas au mieux de ma forme mais la prise en charge est exceptionnelle.
Dans l’après-midi, je vais passer à la pharmacie avec mes ordonnances et ensuite, je devrais rapidement et simplement gérer mes douleurs, mes problèmes gastriques et mon sommeil.

1 commentaire :

  1. Une bonne nouvelle pour moi, vous avez enfin trouvé une écoute attentive à vos souffrances du quotidien, "alleluia", il était temps...certes, ça ne change peut-être pas grand chose mais je pense que c'est tout de même plus agréable...

    RépondreSupprimer