Après 6 mois d’Enzalutamide (Xtandi) le PSA baisse.

20 mars 2014

Il aura fallu plus de 6 mois de traitement pour faire baisser ce foutu PSA, et encore quand je dis baissé, je reste prudent. Le taux est tombé à 57.40 alors qu’il naviguait depuis quelques temps aux alentours de 100, mais ce n’est que le résultat ponctuel d’une prise de sang. Sans vouloir être pessimiste, ce n’est pas la première fois que mon taux de PSA fléchi avant de rebondir. C’est en général le signe de la fin d’un traitement, donc nous allons attendre la confirmation de cette baisse dans 1 mois.
Le traitement m’a également apporté autre chose, je suis fatigué comme je ne l’ai jamais été, un début d’anémie causé par les déséquilibres chimiques induits.
La qualité du carburant, mes globules rouges, n’est plus la même, du coup, je fonctionne au ralenti. L’anémie se traduit principalement par une fatigue chronique et un manque d’entrain à faire quoique ce soit, tout me parait difficile voir insurmontable. Je suis dans l’état d’un décalage horaire important alors que le voyage n’est que dans mes rêves pour le moment. On va être obligé de passer chez le toubib pour prendre une dose de plus.
C’est impensable la quantité de médocs que je dois ingurgiter, moi qui ne prenais qu’une aspirine tous les 10 ans.
Plus on en prend, plus il en faut d’autres pour corriger les effets secondaires. C’est très pesant pour rester dans des termes littéraires.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire