Malgré Xtandi (Enzalutamide) le cancer est bien présent

22 mai 2014

Il convient de modérer les effusions d’enthousiasme, que je viens de décrire dans le précédent message. La situation que j’ai vécu depuis deux à trois mois avec une baisse régulière du PSA et une forme plutôt en progression.

Sans explications, la nuit dernière a été une horreur. Impossible de trouver le sommeil malgré la prise d’homéopathie pour apaiser la bête. Des douleurs un peu partout dans le corps sont venues me rappeler la période des lendemains de chimio, une pression dans les jambes pour bien me signifier que les œdèmes sont toujours présents au point de ne pas trouver son équilibre en posant le pied par terre, la plante des pieds un peu trop arrondie, des douleurs au reins, aux épaules, à la tête, alouette…

Bref un peu comme un personnage de dessin animé qui vient de se faire écraser par un rouleau compresseur et qui essaye de se relever.

On ne va pas se laisser aller pour autant, mais il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire