Je n’arrive plus à écrire

18 janvier 2015

Bientôt 3 ans déjà que ce voyage a débuté. Contraint et forcé de suivre ce compagnon que je n’ai pas choisi, la fatigue commence à peser. Il m’aura fallu trois ans pour perdre ma liberté, une grande part de ma mobilité, mon travail, mon entreprise et maintenant de plus en plus ma capacité de réflexion.

La fatigue provoque de gros troubles au niveau des méninges et je ne trouve plus les mots et le ton pour rédiger ce blog. Je traverse une mauvaise passe avec l’enzalutamide (Xtandi) qui me lâche et le PSA qui repart à la hausse, les douleurs qui restent sournoises malgré l’antidouleur à forte dose. Je perds du poids, j’ai des doutes sur tout et je crains par-dessus tout ma prochaine visite mi-février chez l’oncologue.

Je sais qu’il ne reste plus grand-chose dans sa pharmacie et que tous les essais thérapeutiques n’ont pas accrochés avec moi. Bien caché au fond du placard, il y a le Jevtana, chimiothérapie que je redoute par-dessus tout.
Ne croyez pas que je baisse les bras, même si j’ai du mal à les lever à cause des douleurs. J’ai encore une bonne dose de moral intact et ne suis pas du tout disposé à lâcher prise face à ce compagnon de voyage.

Pour écrire, ce ne sont pourtant pas les sujets qui manquent. Rien que l’administration et particulièrement le RSI ma caisse d’assurance sociale me donne suffisamment de fil à retordre pour que j’en rédige plusieurs tomes. Mais les pages restent blanches.

Il n’y a rien à faire, les mots ne viennent pas. Rien que vous exposer ce mal être actuel m’a demandé un effort considérable.
Un mot après l’autre, et puis une note d’humour que je ne trouve pas ou un petit peu de sarcasme qui n’est pas spontané. Non décidément, si je ne peux pas me lire avec un minimum de satisfaction je ne peux pas vous imposer mes textes à la con.
Je vais faire une pause, reprendre de l’inspiration dans la lecture, me défouler dans le bricolage, libérer ma hargne avec mes outils plus qu’avec une plume.
A Bientôt.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire