Anticorps CD47, ils ont fait régresser des tumeurs.



13 juin 2013

Chaque spécialiste du cancer en a un jour rêvé. Pousser le système immunitaire à se diriger contre les cellules tumorales afin de détruire la maladie.
C'est ce qui est en train d'être testé par des scientifiques de l’université de Stanford (Californie).
Les résultats sont très encourageants et ouvrent des perspectives de guérison pour un grand nombre de malades s'ils résistent encore deux ans.

Sept tumeurs humaines ont alors été testées : du sein, des ovaires, de la vessie, du côlon, du cerveau, du foie et de la prostate. Dans tous les cas, la protéine CD47 est bien mieux représentée dans les cellules cancéreuses que dans les cellules saines (trois fois plus en moyenne). Lorsqu’elles ont été placées en culture avec des macrophages, rien ne s’est passé. Dès qu’un anticorps anti-CD47 a été ajouté, alors le système immunitaire a commencé à dévorer les cellules tumorales.

1 commentaire :

  1. Ce lien pourrait aussi t'intéresser;

    http://vivresamort.wordpress.com/2012/08/22/vaccin-contre-le-cancer-de-la-prostate/

    J'étais sur une liste d'attente pour ce traitement de dernière chance mais puisque que l'hormonothérapie semble fonctionner, je ne suis plus admissible. J'ai entendu dire que les même recherche se font en Europe...

    RépondreSupprimer