Enzalutamide devient Xtandi

04 déc 2013

Enzalutamide était un médoc soumis à prescription et délivrance hospitalières sous ATU de cohorte, ce qui signifie une bonne liasse de paperasse à remplir avec les résultats d'examens préalables pour l'obtenir. Son prix de 3 300,00 € le flacon de 120 capsules ; soit 27,50 € la capsule reste inchangé, par contre sous son nouveau nom commercial cette fois le Xtandi arbore une présentation digne d'une boite de chocolat de Noël.

La belle boite qui remplace le flacon prend 3 fois plus de place en volume dans votre armoire à pharmacie, et offre dans son contenu vos petites capsules molles (les mêmes qu’avant) sous blister bien rangées par 4 et séparées dans des petits livrets par semaine avec chaque jour identifié devant votre dose.

Je ne sais pas encore si en prenant la dose du lundi, le mercredi, cela risque d’être moins efficace ou plus dangereux sur les effets secondaires, je vous promets de faire le test. Toujours est-il que ce médoc, comme beaucoup d’autres dans le domaine de l’oncologie ne va pas donner l’accès aux traitements palliatifs qui peuvent améliorer les derniers mois d’un malade qui n’aurait pas la couverture sociale que nous avons en France.
Bien sûr, je profite du système, mais je ne peux m’empêcher de pester contre cette course en avant des laboratoires qui cherchent le profit avant tout.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire