Cancer, près de 150 000 morts en France

14 janvier 2016

C'est le chiffre approximatif du nombre de décès par cancer en France en 2015 avec, cerise sur le gâteau, près de 400 000 nouveaux cas dont la plus grande partie attribuée à des cancer de type hormonal, (prostate, sein, ovaire...) issus des perturbateurs endocriniens.

Les sources d’exposition de la population générale aux perturbateurs endocriniens sont principalement l’eau et l’alimentation, mais aussi l’air et certains produits industriels (médicaments, cosmétiques, produits phytosanitaires, engrais, désherbants et plus généralement, pesticides…).

Je ne sais plus comment écrire pour faire prendre conscience à tout un chacun que nous sommes tous concernés.

Ce blog m'a donné la chance de communiquer avec un grand nombre de personnes à travers la Francophonie. J'ai pu relayer des informations sur le sujet et ainsi peut être contribuer à une certaine forme de prévention.
Ma contribution en fait n'a rien fait à ce niveau qui reste la base de la lutte contre cette saloperie. Le plus grand nombre de mes correspondants étaient soit des malades comme moi ou des accompagnants comme ma moitié qui subit ce fléau depuis 4 ans. je n'ai jamais eu ou vraiment très peu de retours de personnes qui n'étaient pas directement concernées.

En France, le plan cancer est une vaste fanfaronnade, on dépense bien plus pour des tas d'autres sujets, bien futiles mais éminemment politiques. Seule la prise de conscience de l'ensemble de la population pourrait permettre d'espérer des résultats sur le plan de la santé, mais cela malheureusement va rester un vieux rêve.

La population est complètement anesthésiée par les infos catastrophiques et la peur du chômage. Manipulées par les médias et encore plus par les politiques qui ne font que répondre aux besoins de l'industrie. Sur les réseaux sociaux, le buzz va de l'avant dès qu'une nouvelle photo ou vidéo de chat fait son apparition. Essayez de parler de cancer et vous pourrez compter sur une main les retours et les approbations de vos commentaires.

Je suis bien fatigué, et la fatigue me permet de dépasser ce que je vous raconte au fil de ce blog depuis 4 ans. Combien de temps croyez vous qu'il me reste à vous écrire pour vous rendre lucide sur ce sujet.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire