Nouveau départ à l'IGR

15 mars 2016

Les billets de train sont réservés, départ de Montpellier jeudi 17 à 9h20 et rendez-vous avec l’oncologue sur Gustave Roussy vers 17h00.

Je vais rédiger un résumé de mon parcours pour permettre à l’équipe de Villejuif de cerner rapidement le problème. Le Dossier médical a été transmis, mais ça reste le dossier médical avec ses tiroirs et rien n’est sûr quant aux détails qui y figurent. Comparer ma version et celle de mes toubibs de Montpellier permettra surement de gagner du temps et de préciser mes ressentis.

Cette consultation est un peu ma bouée de sauvetage pour continuer à effectuer ce voyage avec la bête dans des conditions acceptables. Nous étions arrivés au bout de la pharmacie sur Montpellier et il n’y avait pas d’essais cliniques en cours. L’IGR Gustave Roussy a l’avantage d’être la référence en ce domaine et même si l’avis qui va ressortir de cette entrevue me conduit à la même proposition que m’avait fait l’oncologue de Montpellier, c’est par un autre point de vue moins contraint par cette limite de pharmacie que le résultat sera prononcé.

Hors mis les possibilités liées aux traitements, il y a également le relationnel et la communication avec le médecin qui ne peut pas être pire qu’à Montpellier où seule la maladie était considérée.

Je ne cherche pas de compassion, loin de là mes propos. Je veux simplement que l’ensemble des composantes de la maladie soient prise en compte. En premier lieu le ressenti, consécutif aux différents traitements subis, les causes et effets du psychique, les conditions éprouvées par mes accompagnants et bien entendue, l’expression de mes douleurs. Avec la condition vitale de cette maladie, il y a un malade et des proches. Nous avons besoin de construire un avenir, même si ce dernier a des limites.
Maintenant j'ai un jocker.

1 commentaire :