Suite du traitement palliatif avec Enzalutamide



01 août 2013

Je sors de la visite chez mon oncologue suite à la démission de Zytiga par rapport à mon cancer. A la dernière prise de sang, le PSA était plus qu’il n’a jamais été (127) L’oncologue qui prépare ses valises pour son départ en vacances m’a bien confirmé puisque c’est à la hausse que ça ne veut rien dire. Je reste avec ce traitement le temps que le mois d’août se passe et ensuite si c’est beaucoup plus grave, ça aura surement un sens.

Fin août, je vais faire une scintigraphie et un scanner de contrôle et ensuite nous changerons surement de traitement pour Enzalutamide. La ministre de la santé vient tout juste de signer l’autorisation de mise sur le marché, cette molécule ne sera distribuée que par les hôpitaux à dose mensuelle.

L'enzalutamide est une molécule faisant partie des anti-androgènes non stéroïdiens. Il s'agit d'un inhibiteur des récepteurs aux androgènes. Il obtient des résultats encourageants dans le cancer de la prostate résistant à la castration. Il allonge la survie des patients atteints de la forme métastatique de ces derniers.
Les effets secondaires principaux sont la fatigue, la diarrhée, les flushs. Des convulsions peuvent parfois survenir.
La surveillance est très rigoureuse et les effets très peu connus.

Quand on est, comme moi, en traitement palliatif, la fin d’un traitement pour le début d’un autre n’est jamais une bonne nouvelle, c’est un pas de plus vers la fin. Vous pourrez toujours penser que le nouveau traitement sera plus efficace, plus fort contre la maladie, moi, je constate simplement qu’une fois de plus il y a un échec.

J’ai définitivement arrêté le travail, je n’en ai plus la force. En longue maladie, ils disent. En soins palliatifs tout simplement. Les soins palliatifs sont des soins délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale, incurable. C’est la dernière étape avant la fin, ça peut durer un certain temps…

Demain ça fera un an que j'ai entamé ce blog avec 10 000 visites au compteur, je vais faire de mon mieux pour vous rédiger quelque chose de plus festif.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire