Un an et 10 000 visites après le début du voyage



02 août 2013

Ça fait donc déjà un an que ce blog existe avec son flot de peines de douleurs et de mauvaise humeur qui me caractérise.

Merci à tous de me soutenir et de me supporter. Aujourd’hui les statistiques m’ont signalé le cap de la 10 000 ème visite. C’est une énorme satisfaction pour moi, petit scribouillard d’être lu par tant de personnes, ce blog m’a permis d’avoir des contacts avec des canadiens, des suisses, et bien entendu un grand nombre de personnes de l’hexagone, il m’a permis de dialoguer et de m’exprimer sur des sujets que je n’aurai jamais pu formuler verbalement, peut-être par pudeur ou tout simplement par peur de bousculer les idées reçues.

J’ai également beaucoup appris sur la maladie par les échanges qui se sont fait avec d’autres malades ou proches de malades, pas autant que j’espérais, mais des échanges d’une grande qualité, merci Céline, Michèle et deliriumlapointe.

Je vais continuer d’enrichir ce blog en espérant toujours améliorer la qualité et l’intérêt des sujets traités. Évidement ça restera principalement centré sur la maladie et son évolution, sur les médecins et leurs méthodes de communication et sur tout ce qui concerne les avancées de la recherche médical sur le cancer et qui pourrait servir à d’autres.

Quand j’ai entamé la rédaction de ce blog, j’étais déjà en soins palliatifs, dans le précédent message je vous précisais que je viens de vivre un nouvel échec avec un traitement, il y en aura encore d’autres (échecs) et ensuite viendront progressivement les douleurs et la fin de ce voyage. Ce blog m’a aidé à accepter ce chemin et je tiens à profiter à fond de la suite du voyage. Actuellement je suis moralement et physiquement en forme, une balade tous les matins avec le chien, à la fraiche dans les pinèdes et la garrigue, suivie d’un tour au jardin et d’un solide programme de bricolage autour de la maison, et si c’est possible, de petits voyages partagés avec ma moitié.

Allez, je vous invite tous à vous diriger vers votre bar, vous vous servez l’apéro que vous préférez, et trinquons ensemble pour ce premier anniversaire, il n’est pas impossible qu’il y en ait d’autres.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire