Movember, Prévention du cancer de la prostate

31 août 2014

Comme d’autres rédacteurs de blogs sur le sujet dédié au cancer de la prostate, mes contacts sont plus fréquents avec les femmes ou filles de malades qu’avec mes compagnons de douleurs. L’antériorité de mon blog pousse un certain nombre de personnes à me contacter pour me demander des renseignements que je ne peux donner. Je ne suis pas toubib et ne me donne aucun droit quant à produire ou communiquer des informations qui souvent ne sont pas totalement maitrisées par les toubibs eux même. Pourtant avec le temps je compulse une grande masse de faits susceptibles d’amener un minimum de réflexion et ainsi de contribuer modestement à la lutte contre ce fléau. Malheureusement force est de constater que l’issue pour un grand nombre de mes compagnons de douleurs est souvent inéluctable ou proche d’une fin trop soudaine.

Michèle, Céline, Françoise ont toutes vécu le même parcours. Une traversée du désert sans aucune balise, sans aucune cartographie que ce soit en Suisse, en France ou en Belgique. Leur compagnon d’une vie, leur père ne sont plus là ou ne peuvent plus communiquer. Ma fin à court, moyen ou plus "long" terme est aujourd’hui fatale.

Puisque la médecine ne peut rien faire d’autre que de repousser ou du moins d’aménager notre fin de vie, peut-être faudrait-il aborder le cancer de la prostate sous un angle différent et une bonne fois pour toute faire de la prévention l’arme qui pourrait juguler avant d’éradiquer cette saloperie.

La Fondation Movember est l’une des plus importantes organisations internationales, avec pour objectif de changer le visage de la santé masculine. Ce changement est rendu possible grâce aux hommes qui se font pousser la moustache durant Movember (le mois anciennement intitulé Novembre), afin de susciter des conversations et de récolter des fonds pour la recherche sur les cancers de la prostate et des testicules. Cette fondation est très active au Canada et un peu plus atone sur le continent européen.

Nos gouvernements sont tous occupés à se tirer dessus à coup de médias pour se placer sur l’échiquier des grands maitres du monde, alors, nous sommes obligés d’éveiller les consciences par nous-même sur ce sujet. Bien entendu, les sollicitations de tous genres ne manquent pas, téléthon, resto du cœur, Emaus ou autres causes, il ne s’agit pas de mettre une quête de plus sur le marché de la misère, il s’agit simplement de commencer la diffusion d’information sur les tests de dépistage à faire de façon systématique et bien avant 50 ans.

Merci de diffuser très largement autour de vous ce lien, afin qu’au mois de novembre (Movember), ce mouvement prenne un sens au sein du vieux continent.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire