Quand la pharmacie est vide, il reste la chimio

9 mars 2015
Demain, première injection de cette nouvelle chimio. Inutile de vous préciser que j'y vais plutôt à reculons.
Reprendre la solution de la torture, ne me convient pas du tout. Jusqu'où doit on accepter les choses pour gagner du temps.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire