Je me lance dans la réfection de notre chambre


24 août 2012

J’ai commandé des bas de contention à la pharmacie pour faciliter le drainage lymphatique. J’ai mis plusieurs heures à m’endormir hier soir, trop nerveux sans doute, on se demande à quoi ça tient, tout va bien.
La jambe est douloureuse, le coté gauche au niveau des ganglions est enflé, sans douleur mais bien enflé, la jambe droite commence également à enfler.
A 7h00 je me lève, il y a déjà plusieurs heures que je ne dors plus. Mon temps de repos a été environ de trois heures.

25 août 2012

Je ne ressens aucune douleur grâce au Soluprède, par contre y a-t-il une relation, je suis complètement speed, hyperactif, une vraie pile électrique, faut que je bouge, que je fasse quelque chose de physique…
Je me lance dans la réfection de notre chambre. Cela faisait plusieurs années que ça me trottait dans la tête, ce coup ci faut le faire, avec l’énergie actuellement présente, je devrais avoir le courage  d’aller au bout.
Sol, murs, électricité, plafonds, isolation… à me voir comme ça, tout le monde me suit, on met les murs à nu, enduit, ponçage, peinture, sol stratifié, dans trois jours c’est fini.
Autant je n’ai pas l’esprit à me mettre au travail derrière mon bureau, autant l’organisation et la participation à un chantier me convient très bien.
Ce soir nous sommes invités chez les voisins pour l’apéro et le repas avec les nouveaux voisins d’en face. Par reflex, j’ai mis une casquette, depuis mon rasage de crâne, j’ai vite froid à la tête. Les voisins qui sont très polis approuvent mon choix de coiffure qui est très en vogue actuellement. Le nouveau voisin a la même coupe que moi. Son épouse raconte une anecdote à ce sujet « Quand mon époux a décidé de se raser, nous partions en vacance, sur le bateau les passagers en le voyant me regardaient avec compassion avec nos 4 enfants ils me voyait déjà veuve… »
Je précise que ma coupe de cheveux n’est pas un choix lié à une mode quelconque et là, la version des choses change un peu.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire