Les travaux sont terminés


26 août 2012

Les travaux avancent à grand pas, nous dormons dans le salon en attendant de réintégrer cette chambre toute neuve. Quand je dis nous dormons, je parle pour les autres. En tant normal, je dors très peu, une nuit de 3 à 4 heures me suffit, mais là, si j’ai dormi 2 heures c’est vraiment le maximum. Je suis remonté comme une pendule toute neuve à longueur de journée et mon corps ne se relâche pas le soir et la nuit.
Ma jambe est toujours aussi enflée et le ganglion inguinal gauche a considérablement grossi également.

27 août 2012

Les travaux sont terminés, je vais pouvoir essayé de me reposer dans une chambre grand confort et saine. La tension nerveuse, elle n’a pas bougé. Je suis en pleine forme physique et morale. J’ai commencé à diminuer la dose de Soluprède pour éviter une accoutumance aux corticoïdes.

28 août 2012

J’ai dormi comme un bébé une nuit de presque 8 heures, ça faisait très longtemps que cela ne m’était arrivé. Depuis deux jours j’enfile mes collant pour faciliter le drainage lymphatique de la jambe gauche, pour le moment il n’y a pas de grand changement. Je ressens de nouveau de légères douleurs au ganglion inguinal, la diminution de corticoïde y est peut être pour quelque chose. C’est facile de prendre des antidouleurs, mais c’est peut être un peu trop simple, si la douleur est inhibée, il est très difficile de gérer les aggravations et d’être réactif pour pallier aux problèmes qui pourraient survenir.
Mon médecin traitant est de retour, je vais prendre un rendez-vous pour lui exposer mes interrogations sur les divers points soulevés ces derniers temps et pour lesquels je n’ai pas eu de réponse (installer Le Port-a-cath, délai pour récupérer ma jambe, risque vital ou non, douleurs au ganglion…)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire