Travail et cancer


30 août 2012

Gagner sur le cancer, c’est vivre avec, en l’occurrence pour moi c’est continuer ma vie professionnelle et continuer à avoir des contacts clients comme avant. Après avoir subi la première partie de ma chimio pendant mes congés, il faut bien reprendre mon activité. J’ai un peu d’appréhension sur la réaction de mes interlocuteurs. Il est clair que la vision d’une personne dépourvue de son système pileux engendre une forme de compassion et d’inquiétude mêlée.
La compassion je ne peux rien y faire, je n’en veux pas mais en même temps je ne peux pas empêcher les personnes qui ont ce type de sentiments de l’exprimer comme ils le veulent. L’inquiétude, c’est beaucoup plus dangereux dans le cadre du travail, car ça peut engendrer une retenue sur des décisions, voir un refus de collaborer avec quelqu’un avec qui il est difficile de mener un projet à long terme.
Je me suis donc lancé avec mes doutes dans ma première journée de contact client en prenant enfin le risque de sortir de mon bureau. Rendez-vous avec deux collaborateurs et une nouvelle cliente pour définir le cahier des charges de son projet. J’ai déjà eu un contact visuel avec cette cliente avant ma chimio, elle n’est au courant de rien et de mon coté, je n’ai pas prévu de lui parler de quoi que ce soit en dehors du travail.
La rencontre s’est faite tout naturellement, nous nous sommes salués, j’ai retiré ma casquette en laissant apparaître mon crâne bien lisse et nous nous sommes installés derrière les bureaux pour travailler.
L’avantage d’un homme, c’est que cette coupe de cheveux est très tendance en ce moment. Elle a du le prendre comme tel, du moins c’est l’impression qui en est ressortie. Finalement, mes doutes sont peut être ridicules, le monde est plein de gens qui savent rester discrets. Les prochains contacts ne seront pas forcement aussi simples mais pour moi, c’est ce premier pas qui n’était pas simple. Je ne changerai rien à ma façon de faire avec mes clients, c’est eux qui prendront ou pas.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire