Comme un cadeau avant noël



21 décembre 2012

La réponse de mon courrier à l’oncologue est enfin arrivée. A grand renfort d’explications autour de la progression du taux de PSA et de la constatation qu’en l’absence d’efficacité manifeste sur le marqueur des trois dernières cures, il a été décidé d’arrêter le traitement.
On peut donc conclure qu’actuellement le traitement de chimiothérapie a obtenu un bon contrôle de la maladie. Les ganglions et les traces osseuses ne seraient pas métastasés. Il n’y a rien qui suggère que mon cancer est en train de progresser. Il suffit de respecter les bilans biologiques rapprochés qui ont été prescrits.
En terme clair, je fais une prise de sang toutes les six semaines et une visite de contrôle tous les deux mois. Les conclusions et décisions de l’oncologue étaient donc justifiées, il ne manquait que les explications qu’il aurait pu me donner en même temps que la décision.
Le professeur Pujol m’avait déjà rassuré à ce sujet.
Mes propos des messages publiés du 29 novembre au 6 décembre ne sont pas justifiés sur le plan médical, il le reste sur le plan de la colère d’un patient qui est en droit d’avoir les explications avec les décisions thérapeutiques.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire