Mon alimentation anticancer de la prostate


03 septembre 2012

Si la médecine conventionnelle et ses traitements du cancer de la prostate sont incontournables (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, ...), il faut parallèlement, optimiser ses chances de guérison et tenter de limiter les récidives. La nourriture devient un allié incontournable pour favoriser la défense immunitaire et permettre de lutter contre la fatigue qui avec les traitements lourds est l’ennemi à combattre.
Il y a de plus en plus de littérature sur ce sujet, dont le célèbre livre de David Servan-Schreiber.

Voici en résumé quelques conseils en attendant de vous dévoiler la mise en forme de bonnes recettes  dans ce nouveau chapitre sur la cuisine

Les aliments à limiter


- Les produits laitiers.
- Les graisses alimentaires (surtout les acides gras saturés), les charcuteries et les viandes rouges.
- Les produits sucrés (sucre, sucreries, desserts sucrés...), car le sucre raffiné nourrit les tumeurs.
- L'alcool (1 à 6 verres par semaine si vous aimez le vin).

- Alcools forts (concentration d'éthanol).
- Bulots, flétan, saumon, espadon et thon (métaux lourds).
- Fromage fondu (acides gras saturés) et lait concentré (à cause du sucre).
- Céleri-rave (résidus).
- Beurre noir (péroxydes lipidiques) et mayonnaise (matières grasses).


Les aliments protecteurs à privilégier
- Les aliments riches en lycopène, principalement les produits à base de tomate (tomate crue, cuite ou en sauce).
- Les alliacés (ail, oignon, ciboulette, échalote, poireau).
- Les produits du soja (tofu, lait de soja, etc.). Les isoflavones contenues dans le soja pourraient expliquer cet effet protecteur.
- Les sources de vitamines E (fruits secs, huiles végétales...).
- Les produits riches en sélénium (thon, sardine, blé complet, riz, brocolis, champignons...).
- Les noix du Brésil et autres fruits à coques riches en oméga-3, sélénium et vitamine E.
- Les fruits et les légumes bio.
- Le poisson : deux fois par semaine minimum.
- Le thé vert.
- Le curcuma (+ poivre noir).
- Les framboises
- Le jus de grenade semble prévenir ou ralentir le développement du cancer de la prostate.

Tout ceci mérite vérification et contradiction peut être. Je vais avoir un mal fou à respecter les limitations,  qui ne sont pas des interdictions et je devrais me faire assez facilement aux contraintes de la deuxième liste.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire