La prise en compte de la douleur reste toute relative.



12 septembre 2012
 


Je viens de passer une nuit comme personne ne voudrait en passer. Hier j’avais une intervention chirurgicale pour la pose du Port-a-cath. Cette intervention s’est faite à ma demande puisque l’équipe qui m’a suivi jusqu’à présent ne prend visiblement pas en compte mes sollicitations. Intervention sous anesthésie locale et en ambulatoire, rentré en clinique le matin, énormément d’attente et sortie en début d’après midi avec comme consigne en cas de douleurs, prendre du Doliprane.

Je ne sais pas si vous avez déjà essayé de calmer une douleur due à une intervention chirurgicale avec de simples cachets de paracétamol, j’ai testé pour vous n’ayant rien d’autre sous la main, et je peux vous garantir que ça ne marche pas.

Un petit descriptif pour vous situer le niveau de la douleur qui n’est pas pris en compte par les médecins. L’opération sous anesthésie locale consistait à ouvrir au niveau du bas du cou pour insérer un cathéter connecté sur l’aorte de glisser l’autre extrémité de ce tube sous la peau du thorax pour la connecter à une capsule de silicone, laquelle est implantée sous la peau après incision pour permettre ultérieurement de passer en direct la chimio sans utiliser les veines trop fragilisées. L’opération dure environ une demie heure un peu de couture et hop ! On referme, au revoir Monsieur, n’oubliez pas le Doliprane en cas de douleurs.
Je dois être douillet, parce qu’une fois l’effet de l’anesthésie disparu, j’ai ressenti comme une brûlure permanente et une impression de déchirement à chaque mouvement.

Il va falloir me faire suivre par un psychothérapeute, c’est pas normal d’être aussi sensible alors que les toubibs vous disent que vous n’avez pas mal.

Pour le reste, le chirurgien et son équipe étaient au top. De l’accueil au brancardier, des infirmières au chirurgien et sans oublier le personnel pour le ménage et le plateau repas, tous étaient au petits soins et très aimables.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire