Les longs silences



29 octobre 2012
Ne pensez pas que ces longs silences ou plus précisément le temps qui est de plus en plus long entre deux messages sont le signe d'abandon, de capitulation, de désespoir...
L’envie d’écrire est toujours intacte. C'est le manque d’inspiration et le temps que je consacre au travail et à la réfection de la cuisine qui mine la production d’écrits. L’écriture est un « travail » de longue haleine, il faut faire naître l’inspiration, travailler l’imaginaire, l’habiller des mots qui lui tiendront chaud. Il y a également le texte impulsif qui sort avec la colère et qui souvent surprend par sa justesse. Mais encore faut il maîtriser sa colère ou du moins avoir une colère, de ce côté-là, je suis dans une phase plutôt sereine et je ne m’en plein pas.
Donc merci à vous qui me lisez régulièrement et excusez ce calme littéraire, je devrai reprendre un rythme plus régulier d’ici une quinzaine.

Demain cinquième cure de chimio, avec ses contraintes et ses suites toujours imprévues.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire