Les alicaments



19 octobre 2012

Pour gérer au mieux la douleur liée à la chimio, je prends un jour avant et quelques jours après des anti-douleurs (Soluprède). La particularité de ce médicament est de me rendre hyperactif, c’est un peu comme si vous mettiez du kérosène dans votre réservoir.

Le bricolage étant une de mes passions,  je profite de ce tonus pour agencer au mieux la maison. Il y a un peu plus d’un mois nous avions refait du sol au plafond la chambre pour optimiser le temps de repos, maintenant nous allons attaquer la cuisine qui est le centre névralgique de notre maison et le lieu où nous nous soignons tous de nos maux, notre temple.

C’est par cette pièce que passent un grand nombre de bienfaits, du moins on essaye de bien les faire, pour notre plaisir tout en soignant notre équilibre et notre corps.

Je vous donnerai des nouvelles de ce chantier et de mes assistants qui me maudissent déjà avant même d’avoir mal au dos ou aux jambes après une journée à quatre pattes à décaper le sol…

Pour le moment, je vais plutôt vous parler des aliments qui contribuent à lutter contre la maladie. J’ai bien l’intention d’utiliser ma cuisine dans ce sens tout en me faisant plaisir. Certains aliments sont réputés comme des anti-cancers mais ont la particularité d’être, comment dire, pas très gustatif, pour rester dans un ton littéraire. D’autres ne demandent qu’à être accommodés pour le plaisir de vos papilles.

Les aliments fonctionnels, qu'on appelle aussi « alicaments », ont des effets bénéfiques sur la santé qui dépassent les propriétés nutritives de base. Les composantes bios actives qu'ils renferment favorisent la santé et le bien-être et contribueraient à réduire le risque de certaines maladies chroniques. Par exemple, le raisin renferme des polyphénols, des antioxydants naturels jouant un rôle dans la prévention du cancer. J’adore le raisin.

Le tableau ci-dessous présente des exemples de composantes qui auraient des effets bénéfiques sur la santé, ainsi que les aliments où on les trouve.

Composante Effet bénéfique Aliments qui en contiennent
Bêta-carotène Aide à prévenir les lésions cellulaires; peut réduire le risque de certains types de cancer. Patate douce, carotte, citrouille et cantaloup.
Lycopène Peut réduire le risque de cancer de la prostate, de maladie cardiaque et de dégénérescence maculaire (maladie oculaire grave). Tomate et produits dérivés (jus, sauce et salsa), melon d'eau et pamplemousse rouge ou rose.
Fibres insolubles Peuvent contribuer au maintien d'un tube digestif en santé et réduire le risque de certains types de cancer. Son de blé, son de maïs et pelures de fruits.
Bêta-glucane Peut réduire le taux de cholestérol et le risque de maladie cardiaque. Avoine, gruau, son d'avoine, orge et seigle.
Acides gras
oméga 3 (ALA)
Peuvent contribuer au maintien de la santé cardiaque, de la santé mentale et de la vision. Graine de lin, repas de graines de lin et noix de Grenoble.
Acides gras
oméga 3 (DHA et EPA)
Peut contribuer au maintien de la santé du cœur, des fonctions mentales et de la vision. Saumon, thon et huiles de poisson.
Anthocyane Peut contribuer au maintien des fonctions du cerveau. Bleuet, baie, cerise et raisin rouge.
Flavanol Peut contribuer au maintien de la santé cardiaque. Thé, cacao, chocolat, pommes et raisin.
Sélénium Prévient les lésions cellulaires et peut favoriser la santé du système immunitaire. Poisson, viande rouge, céréales, ail, foie et œuf.
Prébiotiques Peuvent améliorer la santé gastro-intestinale et favoriser l'absorption du calcium. Grains entiers, oignon, certains fruits, ail, poireau, aliments et boissons enrichis.
Source: plusquedesmedicaments.ca (encore nos amis canadiens, ils sont trop forts)
N’hésitez surtout pas à visiter ce site d’une grande richesse autour de ce sujet
 
Et en reprenant ce que j’ai cité dans un message de début septembre,



Les aliments protecteurs à privilégier
- Les aliments riches en lycopène, principalement les produits à base de tomate (tomate crue, cuite ou en sauce).
- Les alliacés (ail, oignon, ciboulette, échalote, poireau).
- Les produits du soja (tofu, lait de soja, etc.). Les isoflavones contenues dans le soja pourraient expliquer cet effet protecteur.
- Les sources de vitamines E (fruits secs, huiles végétales...).
- Les produits riches en sélénium (thon, sardine, blé complet, riz, brocolis, champignons...).
- Les noix du Brésil et autres fruits à coques riches en oméga-3, sélénium et vitamine E.
- Les fruits et les légumes bio.
- Le poisson : deux fois par semaine minimum.
- Le thé vert.
- Le curcuma (+ poivre noir).
- Les framboises
- Le jus de grenade semble prévenir ou ralentir le développement du cancer de la prostate.
Pour ce dernier, c’est sans moi, j’ai testé pour vous, et franchement faut être volontaire pour avaler ça. Mais ce blog a vocation à informer donc il est dans la liste, vous en faites ce que vous voulez.

Voila pour la liste des courses, la prochaine étape, les recettes.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire